Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Blog de JCJOS
  • Le Blog de JCJOS
  • : La révolution orange est-elle en marche !
  • Contact

.

5 avril 2007 4 05 /04 /avril /2007 12:06

LA SOLIDARITÉ AU QUOTIDIEN 1

« Je veux que la France reste l’un des pays où la qualité de la vie est l’une des plus élevées au monde.

Notre système de santé est l’un des plus complets, nos réseaux de solidarité parmi les plus efficaces.

Pourtant, de grands chantiers doivent être mis en oeuvre : je demanderai au Gouvernement de trouver de nouvelles sources de financement de notre protection sociale, de lutter contre la désertification médicale, d’offrir à nos concitoyens un égal accès aux soins importants, partout sur le territoire.

Je considère que la valeur d’une société se mesure à la place qu’elle réserve aux plus faibles et aux plus démunis des siens. Je sais quelles sont les attentes des personnes âgées, des personnes handicapées et de leurs familles.

Dans bien des lieux, dans bien des situations, la place qui leur est aujourd’hui réservée est indigne.

Je veux que l’État, que la société civile, que les corps intermédiaires, se mobilisent et agissent pour redonner leur dignité aux plus faibles des nôtres. »

RÉNOVER NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ

(lire aussi l'interview de Jean-Luc Préel parue dans le JIM)

Régionaliser le système de santé : prendre en compte les besoins de santé locaux, responsabiliser les acteurs et les associer aux décisions et à la gestion.

Veiller à l’égal accès de tous à des soins de qualité par une juste répartition de l’offre de soins sur l’ensemble du territoire en prenant des mesures incitatives à l’installation des médecins et des personnels médicaux dans les zones déficitaires : financement d’une partie des études des médecins, création des maisons médicales,...

Adapter la formation des professionnels aux besoins (numerus clausus régional par spécialité).

 

 

Entreprendre une politique systématique et intégrée de prévention, d’éducation et de dépistage précoce des pathologies les plus lourdes de notre temps : cancer, sida, diabète et obésité, alcoolisme, maladies neuro-dégénératives,...

Réformer la médecine du travail.

Détecter et lutter tôt contre les pathologies qui provoquent l’échec scolaire : surdité, malvoyance, dyslexie,...

Transformer la CMU en aide personnalisée à la santé proportionnelle aux revenus.

Mieux reconnaître le travail et la place des infirmiers(ères) dans notre société.

 

 

 

 

DÉFENDRE LES PERSONNES HANDICAPÉES

Aider les personnes handicapées à faire valoir leurs droits : à l’école, auprès de l’administration, dans l’accès à l’emploi,...

Imposer l’accessibilité aux services quotidiens : transports en commun, établissements scolaires, administrations et services publics, services bancaires, centres de loisirs et d’études, bibliothèques, salles de spectacle...

Favoriser la mise en place de programmes d’actions pluriannuels pour augmenter le nombre de places en établissements spécialisés.

 

 

 

LA SOLIDARITÉ AU QUOTIDIEN 2

 

« Les temps sont difficiles pour les Français. Je sais quelles sont les difficultés pour trouver un logement à louer ou à acheter. Et je mesure le poids des impôts et des taxes qui pèsent sur les budgets familiaux.

Cette exaspération de tous les jours devient une menace pour notre pacte social. Je la combattrai. Bien sûr, tout ne sera pas possible tout de suite, et ceux qui promettent le contraire mentent.

Il faudra donc faire des choix, et je les assumerai.

C’est d’abord à l’État, j’y veillerai, de répondre plus efficacement aux attentes et aux besoins. Mais ce sont aussi les citoyens qui doivent être encouragés et reconnus dans toutes leurs actions collectives et sociales : des millions d’associations d’aide à la personne, éducatives, culturelles, environnementales, sportives,… qui changent chaque jour la vie des Français. Je veux que la société civile s’organise et qu’elle soit traitée en partenaire par l’État. »

RENDRE EFFECTIF LE DROIT AU LOGEMENT

Supprimer les cautions et les dépôts de garantie pour les locataires, et les remplacer par un système efficace d’assurance mutuelle.

Prévoir, dans chaque grand programme immobilier, 25% des surfaces en logements sociaux.

Faire appliquer la loi SRU, en confiant aux préfets les permis de construire dans les villes qui refusent de construire des logements sociaux.

 

 

GARANTIR LES MOYENS DE LA POLITIQUE FAMILIALE

 

Interdire les transferts des excédents de la branchefamille.

Favoriser l’implantation de différents modes de garde, proches des lieux de travail, et avec des horaires adaptés aux parents.

Améliorer la formation des assistantes maternelles.

 

 

Améliorer la protection des enfants victimes de violences intra-familiales. Développer la médiation familiale.

UNE UNION CIVILE

Créer une union civile pour les couples homosexuels donnant lieu aux mêmes droits fiscaux et patrimoniaux que le mariage.

Lorsqu’un enfant est élevé exclusivement par un couple homosexuel, reconnaître par l’adoption simple le lien d’éducation qui l’attache au deuxième parent.

 

 

 TRANSPORTS

Mettre en oeuvre, dans le respect du droit de grève, un service minimum garanti dans les transports publics.

Affecter l’intégralité des recettes des radars automatiques à la prévention routière.

Favoriser le développement de l’inter-modalité entre le routier, le fluvial et le ferroviaire.

 

 

PROTECTION DES CONSOMMATEURS

Autoriser les actions collectives pour permettre auxassociations de mieux défendre les consommateurs.

Créer une agence indépendante chargée de la vérification de l'honnêteté des publicités, en remplacement du Bureau de Vérification de la Publicité.

VALORISER LES ASSOCIATIONS

Améliorer la représentation des associations auConseil économique et social.

Pérenniser et garantir les financements des associations grâce à des engagements pluriannuels.

SPORT

Instaurer pour les associations sportives une “reconnaissance d’utilité sociale”, pour confirmer le rôle social du sport.

Gouvernance du sport : institutionnaliser le partenariat entre le mouvement sportif et l’État.

Développer le sport dans les établissements scolaires et l’université, avec les enseignants d’EPS et l’aide des associations sportives et des jeunes du service civique.

Partager cet article

Repost 0

commentaires